L’évolution du temps

Planet EarthD’ici 2050, la population mondiale devrait atteindre 9 milliards, soit une hausse de 28 %. La demande alimentaire dépassera bientôt la capacité de la Terre. Quels changements pouvons-nous apporter pour nous assurer que chacun mangera à sa faim? La solution est là, à nos pieds. En encourageant l’agriculture durable et en consommant des aliments d’origine végétale, nous pouvons avoir une influence positive sur toute la planète. La production végétale fait appel à moins de ressources naturelles et consomme moins d’énergie. Voilà le chemin vers les vertes prairies du développement durable mondial.

Le respect de la chaîne alimentaire naturelle

Rancher feeding grain to cattle.

La chasse n’est plus notre principale source de viande et la « cueillette » ne suffira pas à nourrir la planète.

L’agriculture industrielle moderne requiert l’utilisation de quantités de plus en plus grandes de terre, d’eau et d’énergie. Une alimentation dont 25 % des calories sont issues de la viande et des produits laitiers exige deux fois plus d’énergie qu’une alimentation végétalienne1 De plus, une grande part du maïs et autres grains que nous produisons est maintenant utilisée pour les bio-carburants et l’alimentation des animaux. À la place, nous pourrions cultiver des céréales pour la population. C’est ça, la chaîne alimentaire naturelle 

Image of steak and french fries.

« Revenir » à l’alimentation de nos ancêtres qui comportait davantage de végétaux est une solution pour un avenir durable.

De nos jours, la qualité nutritive des régimes sans viande est un sujet largement abordé dans la documentation sur la santé. Les protéines végétales sont maintenant largement reconnues comme étant un choix valable sur le plan nutritif, de sorte qu’il devient encore plus facile d’opter occasionnellement pour une journée « végétarienne ».


Image of a hungry child.

L’amélioration de la production alimentaire a largement diminué le problème mondial de la faim.

Néanmoins, une personne sur sept a encore une carence en protéines et en calories et deux fois plus souffrent d’une forme ou une autre de carence en micronutriments. L’explosion démographique et la diminution du rendement des cultures attribuable aux changements climatiques2 menacent la sécurité alimentaire mondiale. L’agriculture industrielle gaspille des combustibles fossiles et contribue à la création de gaz à effet de serre. Tout cela n’est pas durable.


VegiDay Woman with Seedling.

Il existe une solution – naturelle

 

Nous devons modifier la façon de cultiver et de transformer les aliments. Plus encore, nous devons modifier notre consommation. En optant plus souvent pour des repas d’origine végétale, biologiques, durables, nous améliorerons l’offre alimentaire et nuirons moins à la planète. Oui, il peut y avoir des jours meilleurs, grâce à l’agriculture biologique, à des cultures durables et à des produits VegiDay qui nous nourrissent, de façon naturelle.

 

 

1 Heller, M. & Keoleian, G. (2000). Life Cycle-Based Sustainability Indicators for Assessment of the U.S. Food System, The University of Michigan Center for Sustainable Systems, CSS00-04.

2 Schmidhuber, J., Tubiello, F.N. (2007). Global food security under climate change. Proc Natl Acad Sci USA 104, 19703-8.